Cinémas hors circuits

 

Bienvenue sur le site de Cinémas hors circuits.
 
Dédié à l'édition cinématographique indépendante, Cinémas hors circuits s'inscrit dans un projet de revalorisation du travail des éditeurs, passeurs de culture, sans lesquels nombre de films auraient disparu de notre mémoire. Aujourd'hui héritiers du patrimoine cinématographique, les éditeurs doivent faire face à la blockbusterisation du cinéma et la concentration des réseaux de distribution.
 
Pour permettre au public et aux professionnels de découvrir les œuvres qu'ils promeuvent, favoriser des débats quant aux nouveaux enjeux de l'édition, Cinémas hors circuits a mis en place :
 
le portail des éditeurs indépendants

le salon Cinémas hors circuits : salon du DVD & des éditeurs indépendants de cinéma s'est tenu annuellement. En novembre 2011, Cinémas hors circuits a collaboré au second Salon des éditeurs indépendants OFNI de Poitiers Pour en savoir plus sur ces différentes éditions, utiliser l'onglet SALON.
 

Stand central
 
> Voir les photos du salon 2008, 2009, OFNI 2010, OFNI 2011.  

| LES ÉDITEURS DU PORTAIL:
 
68 Septante / Artus films / AV Prod / Bazaar&Co / Blaq Out / British Animation Awards / Centre audiovisuel Simone de Beauvoir / Chalet Pointu / Choses Vues / Cinéma Abattoir / Cinétrange / Clavis Films / Dérives / Doc Net Films / Dora Films / Doriane films / Ecart Production / ED Distribution / Epicentre Films / Filmarmalade / Index / JBA Production / JCG Production / K Films / La Cathode / La Famille Digitale / La vie est belle / Le chat qui fume / Les films du Paradoxe / Lowave / LUX / Malavida / Orbe / P.O.M. Films / Paris expérimental / Potemkine / PPT / Re:voir / Rouge Profond / Scope Éditions / Shellac Sud / Versus /
 


| UN TITRE AU HASARD :
 

COFFRET JOSEPH MORDER 4 LONGS METRAGES> La vie est belle
 
COFFRET JOSEPH MORDER 4 LONGS METRAGES
Joseph Morder
France 2005,1988, 1986, 1991
drame, mélodrame, autofiction, drame romantique et fausse lettre filmée

EL CANTOR : Exilé depuis trente ans, un homme, descendant d’une lignée de cantors, débarque de New York chez son cousin français… (2005)
 
L’ARBRE MORT : Après la Seconde Guerre mondiale, un homme et une femme se rencontrent sur un bateau voguant vers l’Amérique du Sud. Arrivés à destination, ils sont séparés par un accident… (1988)
 
MÉMOIRES D’UN JUIF TROPICAL : Un été, à Paris, le narrateur, caméra super-8 à la main, décide de raconter son quotidien. Alors qu’il noue une relation amoureuse, les couleurs de la ville lui rappellent celles de son enfance en Equateur… (1986)
 
ROMAMOR : Mark, cinéaste vivant à Berlin, envoie une lettre filmée à Sandra, peintre vivant à Paris. Il y évoque leur histoire d’amour passée et leur voyage à Rome, sous le regard omniprésent de sa caméra, bientôt trop envahissante pour la jeune femme… (1991)

 
Suppléments :
- JOSÉ DE GUAYAQUIL documentaire de Fernando Mieles et Pepe Yépez. (2006 - 69 minutes): quarante ans après l’avoir quitté, Joseph Morder revient à Guayaquil, en Equateur, à la rencontre du monde de son enfance.
- Présentation des films par Joseph Morder
- ELLES ET LUI (2007 - 15 minutes): portrait inédit de Joseph Morder à travers les regards croisés de Françoise Michaud, son actrice fétiche, et Dominique Bluher, enseignante de cinéma à l’Université d’Harvard.
- Analyse de MÉMOIRES D’UN JUIF TROPICAL par Dominique Bluher
- Lettre de Joseph Morder à Alain Cavalier (2005 - 6 minutes): à l’occasion de la sortie en salles du FILMEUR d’Alain Cavalier, Joseph Morder réalise une lettre filmée.
- JOSEPH MORDER VU PAR ALAIN CAVALIER (2006 - 8 minutes): un an plus tard, réponse filmée d’Alain Cavalier, lors de la sortie en salles d’EL CANTOR.
- VOYAGE À ROUEN (1994 - 23 minutes): au cœur de la ville normande, Joseph Morder revient dans ce court-métrage de fiction sur la pulsion de filmer.


 
 

 
Hors-circuits Association ZU LeWUB - dérivations dans les obliques